Abbé Fouré/Art brut/Association/Oeuvres de l'Abbé Fouré

Le succès de « notre balade sculptée »

« LE PATRIMOINE caché , thème de cette édition 2012″a tenu toutes ses promesses à Rothéneuf…

Vif succès pour marcher sur les pas de l’Abbé Fouré (auteur des rochers sculptés)

Après une présentation de L’Abbé FOURE et de « Rothéneuf année 1900 » , lien qui  réunit l’Artiste et le Village, la balade sculptée démarre…

Pour la première fois, l’Ermitage de l’ABBE FOURE nous ouvre ses portes.

Nous remercions vivement la propriétaire, qui en cette journée du PATRIMOINE, a comblé la curiosité de nombreux visiteurs.

C’est dans le manoir de HAUTE FOLIE  du 17ème siècle, dans le petit pavillon, au très haut toit à 4 pans, que L’ Abbé trouva refuge.

Mais pas n’importe quel refuge ! Puisque ce lieu sera transformé en musée bois : l’ERMITAGE. C’est plus de 200 sculptures qui naîtront de l’imagination de l’ABBE, sans oublier le haut du mur de l’entrée où les créneaux seront habillés de têtes représentant des habitants de Rothéneuf. Il bouleversera le jardin en un véritable capharnaüm, peuplé de personnages en bois polychrome.

Sous un soleil d’été indien dont seule la COTE D’EMERAUDE a le secret, nous nous rendons vers la mer pour découvrir son poème de granit.

Il faut penser qu’à l’époque de l’ABBE : il y avait très peu de maisons et que des champs remplaçaient toutes ces constructions : l’Abbé était à deux pas des falaises.

Comme vous le savez , pour découvrir le site des rochers sculptés, il existe deux possibilités :

* Une entrée payante pour descendre sans guide sur le lieu où se trouve l’essentiel des sculptures.

* Ou un accès gratuit par la grève à marée basse (rapport de la DRAC  : Direction Régionale des Affaires culturelles de RENNES de 2009) :  c ’est cet accès que nous avons choisi d’ emprunter aujourd’hui  :  LE SEUL EXISTANT  accessible entre la Pointe du Christ et Notre Dame des Flots.

Soutenue par la Fédération Française de Randonnée, notre association a donné la parole à Monsieur Victor BOUREAU, responsable du balisage pour l’arrondissement de ST MALO et du MT ST MICHEL, qui a expliqué les difficultés rencontrées sur la portion de ce chemin côtier entre LA POINTE DU CHRIST et NOTRE DAME DES FLOTS.
Des représentants de l’Association « Les Amis des chemins de ronde » d’ILLE ET VILAINE étaient également présents.

Nous avons rappelé les démarches communes menées par nos associations  dont les nombreux contacts positifs avec le CONSEIL GENERAL d’ILLE ET VILAINE, (gestionnaire des chemins côtiers), doivent nous conduire  à une réunion de synthèse afin que chaque administration concernée prenne ses responsabilités sur les difficultés rencontrées entre la POINTE DU CHRIST et NOTRE DAME DES FLOTS.

Nous y sommes : devant nous la FALAISE de la POINTE DE LA HAYE où plus de 300 sculptures dominent la mer !

Très impressionnant cette hauteur de plus de 10 mètres. Essayons  de nous représenter l’ABBE au travail , en soutane…

C’est en se baladant sur ces falaises que l’Abbé voyait se dessiner des formes dans la pierre , évoluant en fonction de la lumière et que pour occuper son temps, lui prit cette idée « impensable » de sculpter la pierre avec pour seuls outils :  un marteau et un burin.

SEUL la plupart du temps, presque tous les jours, avec le soleil , la pluie ou le vent : voilà la naissance de l’Ermite  : 13 ans de travail pour ce résultat époustouflant !

Que voyons nous d’ici :
Une ligne de personnages tout en haut. Cette ligne a été aménagée après la mort de l’ABBE car elle ne figure sur aucune carte postale.

Ensuite, on distingue différents paliers, aménagés comme des terrasses de jardins où l’Abbé a pensé aux accès en sculptant des marches.
On remarque aussi quelques sièges pour s’asseoir.


Joëlle JOUNEAU, Présidente de notre association, commenta le travail de l’Ermite et expliqua l’inspiration de l’ABBE par la description des  personnages et des  représentations.

Soutenue par la grande famille de l’ART BRUT , elle insista sur un des objectifs principaux de l’association qui est la SAUVEGARDE de cette oeuvre.

Il est urgent de prendre en considération l’état alarmant des ROCHERS SCULPTES… (rapport DRAC 2009)

Après un bon bol d’air, une balade sur la plage, retour par le même chemin …

et direction la POINTE DU CHRIST : Premiers pas du sculpteur …

La pointe du CHRIST  : lieu préféré de l’Abbé FOURE.

Cette pointe est libre d’accès et permet de découvrir le premier travail de l’Abbé. Nous avons ici , une sculpture libérée de ces mousses et de ces lichens qui rendaient cette sculpture invisible et qui subissait de multiples brutalités : c’ est  le DUC DE BRETAGNE : Jean IV.  VOIR REPORTAGE DE TF1 du vendredi 14 SEPTEMBRE : la vidéo est en ligne à partir de notre blog.

 

Notre balade touche à sa fin : dernier RDV : la FONTAINE JACQUES CARTIER …

Certainement le lieu le plus dégradé de l’ensemble des oeuvres sculptées de l’ABBE FOURE…

Les plus curieux sont allés découvrir le PUITS, derrière l’Eglise, que l’Abbé orna de 3 têtes  (voir reportage TF1)

en profitant de la » FETE DES BOUSES DE VACHE »   :  manifestation très connue de ROTHENEUF…

Nous remercions tous les visiteurs qui ont participé à cette première « BALADE SCULPTEE »

organisée par notre association pour les journées du PATRIMOINE – édition 2012.

Un grand remerciement à tous ceux qui ont assuré la sécurité de cette balade.

Rendez-vous pour notre prochaine sortie…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s